Interview : Charles Baldet, CEO de Be Crowd


Be Crowd est une toute jeune start-up qui n'était il y a quelques mois encore qu'à l'état de projet. Un homme se cachant toujours derrière une idée, découvrez le portrait de Charles Baldet, jeune entrepreneur et fondateur de Be Crowd. Qui est-il et quelles sont ses ambitions ?

Charles, peux-tu nous en dire un peu plus sur toi ? Qui es-tu ?

J’ai 21 ans et je suis originaire de Northampton (UK) ; j’ai cependant passé la majeure partie de mon enfance à Niort, en France.

Je suis passionné par les marchés financiers, plus généralement les différents types d’investissement existants.

Côté vie professionnelle, je suis le CEO de la start-up Be Crowd mais aussi business angel, mentor et conférencier.

Charles Baldet - CEO de Be Crowd

                                                                                                                                                                            © Christelle Hachet Photographie

Comment as-tu connu le crowdfunding, et qu’est ce qui t’a attiré dans ce domaine ?

J’ai connu le crowdfunding en lisant par hasard un article qui évoquait une nouvelle catégorie d’investissement en France, “le crowdlending” ou prêt participatif.  

Ce qui m’a plu est le fait que chacun puisse contribuer à l'économie française à partir de 20 euros (ou plus selon le type de crowdfunding), mais aussi l’absence d’intermédiaires bancaires entre les entreprises et les particuliers. Cela permet d’une part aux prêteurs d’obtenir des rendements difficilement trouvables ailleurs, et d’autre part aux porteurs de projets une garantie de financement en moins de deux semaines.

Comment est née cette idée, ce projet de moteur de recherche ?

L’idée m’est venue en décortiquant les articles : ceux-ci faisaient allusion à la forte augmentation du nombre de plateformes sur le marché (lending, equity, royalty, obligation, don), et aux risques potentiels liés aux défauts de paiement dans le cas d’un prêt. Devenant un peu plus accro chaque jour à cette nouvelle pratique, je me suis mis en tête qu’il fallait à tout prix démocratiser et développer ce type d’investissement en France.

A partir de ces deux problématiques, j’ai élaboré un schéma permettant à toute personne venant sur un site de s’approprier et de comprendre les rouages du financement participatif : c’est ce qui deviendra par la suite notre axe de développement.

Quel est ton rôle exactement, au quotidien ?

Mon rôle principal est d’assurer l’avenir de Be Crowd pour que nous soyons demain en mesure de recruter et de s’exporter à l’international. Cela passe par le développement de partenariats avec des acteurs du crowdfunding, mais aussi par la présence de Be Crowd lors des différentes conventions en France et en Europe.

Je dois également veiller à la bonne coordination de mes collaborateurs, gérer notre budget… Bref, comme vous l’aurez compris, être entrepreneur nécessite que l’on soit un vrai couteau Suisse !

Comment imagines-tu l’avenir du crowdfunding et de Be Crowd ?

Je vais vous répondre en prenant la question à l’envers : “comment j’imagine Be Crowd et donc l’avenir du crowdfunding ?” (rires). J’imagine une plateforme adaptée aux besoins de chacun, investisseurs chevronnés comme débutants. Celle-ci permettrait de comprendre et prévenir des risques à l’aide d’articles rédigés par des professionnels (labellisés influenceurs Be Crowd), mais aussi de proposer une nouvelle façon de concevoir le crowdfunding grâce à de nombreuses fonctionnalités (espace favoris, alertes, simulation, simplification des investissements sur les différentes plateformes, etc).

Si l’on en croit les différentes prévisions, le marché mondial du crowdfunding devrait atteindre 100 milliards d’euros d’ici à 2020, alors qu’il avoisinait les 35 milliards en 2015. Ce qui laisse présager de bonnes choses pour l’avenir du financement participatif ; je suis bien déterminé à ce que Be Crowd en fasse partie !

Que pourrais-tu dire à ceux qui ne connaissent pas encore l’univers du crowd ou qui seraient réticents à l’idée d’investir ?

Créez vous un compte Be Crowd, explorez nos guides pour bien débuter, découvrez nos fonctionnalités et lancez vous ! Des milliers d’entreprises ont besoin de vous.


Propos recueillis par Chloé Martineau